Vfc aks74un

Un article de Wiki Airsoft.

Jump to: navigation, search

AKS-74UN_642x428.jpg




Sommaire

Version Airsoft

Vega Force Company (VFC) nous proposent ici le premier AEG complet sorti de leurs usines. Cette marque est surtout connue pour ses accessoires, et ses kits de conversion (GB-Tech, c'est eux). Elle est produite en deux modèles, standard (STD) et deluxe (DX). Les deux sont identiques sauf sur deux points: le garde main est en bois sur la DX, en plastique sur la STD, et le numéro de série n'est pas unique sur la STD.

IMG_0324.JPG

  • Marque - Vega Force Company (VFC)
  • Modèle - AKS74UN
  • Type - AEG
  • Genre - Pistolet mitrailleur
  • Fourni avec - réplique, chargeur mid-cap, rail latéral (spécifique aux Kalashnikov)
  • Calibre - 6mm
  • Moteur - EG1300
  • Modes de tir - Secu/Semi/Auto
  • Chargeur - 150bbs
  • Longueur - 498/735 mm
  • Masse à vide - 2780g (plus lourd que le RS)
  • Matériaux - Acier/Bois/Plastique
  • Numéro de série unique gravé sur le corps, le top cover, la cale du garde main supérieur, et la poignée du bolt. (non présent sur la STD)
  • Batterie - Stick (jusqu'à 12V)
  • Vélocité - 320fps (hop-up à zéro, 300fps hop-up réglé)


La réplique est reçue calée dans un emballage en carton et en mousse, pas de polystirene, et ça suffit pour un bon maintien pendant le transport.

Esthétique

La réplique est full metal & bois d'origine, très belle. C'est beau, c'est lourd, ça met tout de suite en confiance. Coté solidité, pas grand chose à dire, personnellement je n'aurai pas peur de trébucher avec et de la cogner contre quelque chose, ça respire la robustesse. Concernant la finition, on est en face d'une réplique de qualité équivalente à un kit Guarder, les marquages sont bien présents (ainsi que le numéro de série). La seule pièce en plastique visible de l'extérieur est la poignée. Le démontage (partiel) est proche du RS, on presse le bouton au dessus de la crosse pour ouvrir le topcover, qui se lève tout seul grâce à un ressort, pour accéder au logement de la batterie. Une fois le top cover relevé, on peut enlever sans outil les deux parties du garde main. La prise en main est bonne, identique aux autres AK présentes sur le marché. L'équilibre est bon malgré la crosse squeltte, ça penche un poil vers l'avant mais ce n'est pas génant (ou alors après plusieurs heures de jeu). La crosse peut se replier en pressant un bouton à l'arrière du corps. Elle se replie vers la gauche, à l'inverse des G36, sur la droite. Avis aux droitiers, la prise en main sera très inconfortable une fois la crosse repliée. Gauchers: aucun soucis. Quelques remarques cependant: - Le selecteur de tir a un peu de jeu quand il est en position de sécurité. - Le levier d'armement ne tient pas en place si il n'y a pas de batterie (en fait il a tendance à partir là où devrait être la batterie - Les soudures de la crosse sont un peu justes sur certains modèles, et peuvent lacher Le gros point noir de la réplique, c'est le chargeur midcap fourni avec. Il est tout en plastique, et d'un orange qui ferait passer un playmobil pour terne. J'ai passé le mien au cirage à godasse, maintenant c'est mieux.

Version DX:

IMG_0332.JPG

marquages.jpg

bois.jpg


Version STD: (merci Wanderlei pour les photos)

aksustd13kk.jpg

aksustd28oo.jpg



Fonctionnement

On ouvre le top cover, on met la batterie (stick 9.6V 1100mAh par exemple, mais on a la place nécessaire pour aller jusqu'à 12V. Attention, si vous utilisez une batterie plus courte (8.4, 9.6), elle risque de se balader dans son logement. Pour remédier à ceci, j'ai fait quelques tours de ruban adhésif autour de la batterie, pour bien la caler, et depuis ça va nickel. On manoeuvre le selecteur de tir (position du haut: sécurité, milieu: rafale, bas: semi-auto), on vise et on tire. Simple non? Pour replier la crosse, il faut presser un bouton situé sur le côté gauche, à l'arrière du corps. Une fois la crosse repliée, on la déplie en tirant sur un petit ergot qui la retient, toujour sur le côté gauche, mais à l'avant cette fois du corps. Le hop-up se rêgle en tirant sur le levier d'armement. Notons que contrairement à une AK normale, il est gradué. Si ça peut servir... Les visées sont rabattable, il y a deux positions, une pour le tir de proximité, et une pour les longues distances. En fait en airsoft, les différences de hausse entre les deux sont négligeables. Les chargeurs se changent comme sur les G36, on appuye avec le pouce sur le levier devant le pontet, et on retire le chargeur, en le tirant vers l'avant. Pour insérer un autre chargeur, on cale l'avant et par un mouvement de rotation on insère le reste, jusqu'à entendre un clic.

Attention: concernant les chargeurs, mes midcaps AK47 G&P ne sont pas compatibles. Cependant, après trois coups de lime sur le bout de plastique à l'arrière de chaque chargeur c'est bon et ça marche sans soucis (j'ai du enlever environ 2mm de plastique). En revanche les chargeurs suivants sont OK sans modification: (merci Ash^ pour l'info)

  • Midcap AK74 G&P
  • Standard AK47 Marui
  • Hi-cap AK47 Marui
  • Hi-cap AK74 Star (forcer un peu pour que ça rentre bien)
  • Hi-cap AK74 ICS
  • Mid-cap AK74 G&G

Des visées russes (POSP, cobra, PK-A, etc.) sont montables grâce au rail latéral, mais il vous faudra les retirer à chaque fois que vous devrez accéder à la batterie de l'AEG. Même si c'est QD, c'est pénible.

rail.jpg

cache-flamme.jpg



Démontage

Comme indiqué précédemment, en ouvrant le top cover on peut enlever le garde main. Le cache flamme se dévisse sans outils, laissant apparaitre un filetage 24mm. Oui vous avez bien lu, c'est 24, et pas 14mm comme d'habitude. Cela veut dire que vous ne pourrez pas adapter directement de silencieux sur cette AK (ou alors RS, mais bonne chance pour en trouver). VFC devrait sortir bientôt un silencieu adapté. La gearbox peut se retirer en moins de temps qu'il ne vous en faudra pour lire ce paragraphe. Il suffit de retirer la vis en dessous de la poignée, d'enlever la poignée, et de dévisser le sélecteur de tir. Ce dernier est maintenu par une vis sans tête (comme sur les kits Guarder, donc différents de Marui). Pour l'enlever, entourez la vis d'un bout de tissus, serrez avec une pince et tournez pour le débloquer. Il faudra aussi retirer le levier d'armement, ce qui prend environ 4 secondes. Une fois le sélecteur et la poignée retirés, et le top cover ouvert, il suffit de pousser un peu sur le bloc hop-up (il est sur ressort comme sur les G36), et de tirer la gearbox qui sort toute seule. Pour la remonter, c'est pareil et à l'envers.

ouvert.jpg



Performances:

Portée supérieure à un Marui d'origine (normal, on est 40fps au dessus), précision correcte, une cadence assez élevée (en 9.6V). Le hop-up AK, c'est toujours très bon niveau trajectoire, et il n'a aucun soucis pour lever la bille. Très peu de tirs à vide, aucun incident de tir depuis mes 3000 tirs avec (mais on verra avec le temps, je vous tiendrai informé).


Intérieur:

note: je n'ai pas ouvert ma gearbox, les données viennent du site Airsoft Extreme. Le fusible, accessible sous le top cover, est un fusible de voiture 25A, comme sur les répliques Systema, ça change des fusibles habituels qu'on a du mal à trouver quand ils crament. Le ressort est équivalent à un CA 170%. La lubrification est honnête (graisse lithium blanche à l'intérieur de la GB). La tête de piston est en alu, avec des trous, comme sur les têtes Systema. Les engrenages sont en acier, et semblables à des engrenages CA. Le guide ressort est en plastique. Les bushings font 7mm, mais sont en plastique. Le canon est en 6.04.

gearbox1.jpg

gearbox2.jpg

Le Service Pack 1

(paragraphe ajouté le 04 octobre 2006) Peu après la sortie de cet AEG, certains utilisateurs ont déploré deux problèmes, pas grâves en soit, mais agaçants: le bloc hop-up a tendance à se décaler un peu avec certains chargeurs mal mis, et le levier d'armement ne tient pas en place si il n'y a pas de batterie pour le caler. VFC, à l'écoute de ses utilisateurs, a sorti un SP1, petit kit de pièces fourni gratuitement à tous les possesseurs de l'AKS74UN. ça consiste en deux pièces, une cale pour le hop-up et un petit guide pour le levier d'armement. J'ai installé le kit sur la mienne en une vingtaine de minutes, et ça marche nickel. Pour obtenir ce SP1, contactez VFC via leur site web, en donnant le numéro de série de votre AK, ainsi que votre adresse postale, ça arrivera chez vous sous une semaine ou deux. Une bien belle initiative que voilà, si seulement tous les fabricants pouvaient se montrer aussi attentifs...


Conclusion:

+++++ La finition, la robustesse, les performances Surement la meilleure AK en sortie du carton La mega frîme sur les terrains


Le prix ($475 c'est assez cher quand même) Out of stock un peu partout Chargeurs supplémentaires pas forcément compatibles sans modification

IMG_0333.JPG


VFC met la barre bien haut pour sa première réplique, et décide de taper dans l'airsoft haut de gamme. La finition est impressionnante (Les grandes marques habituelles peuvent aller se rhabiller, je ne parle même pas des cheaps), la construction robuste, et la mécanique semble tenir la route (d'après mes lectures, des utilisateurs auraient déjà tiré plusieurs dizaines de milliers de billes sans soucis). On ne regrette pas l'investissement (500€ avec batterie, ports et douane en ce qui me concerne), car malgré quelques petits soucis inévitables, le rapport qualité prix est vraiment tentant. A titre indicatif, pour se faire le même AEG il y a six mois, c'était AK47 Marui ($200), kit Guarder ($800), et upgrade ($60), ou alors fabrication maison.