Magasin

Un article de Wiki Airsoft.

Jump to: navigation, search


Source Wikipédia : auteurs(GNU)

La partie de l'arme qui contient les cartouches s'appelle magasin ou chargeur. Généralement, on utilise le terme "magasin" lorsque cette partie est incorporée dans l'arme et "chargeur" lorsqu'elle est amovible.

On en distingue plusieurs types.

Sommaire

Le barillet d'un revolver

Il abrite souvent 6 chambres, parfois moins pour les revolvers puissants ou de faible encombrement, parfois davantage (7 coups sur certains Mateba). Au Modèle:XIXe siècle, des barillets comptant jusqu'à 20 chambres existèrent.

Le chargeur fixe

Il est inclus dans l'arme, on y introduit les cartouches une à une ou en les faisant glisser à partir d'un clip, parfois une simple lame de métal. Il est utilisé notamment dans bon nombre de fusils des deux guerres mondiales ou dans les armes de chasse au gros gibier. Sa capacité dépasse rarement une quinzaine de cartouches.

Le tube situé sous le canon

Les cartouches y sont stockées les unes derrière les autres. Ce système est notamment utilisé dans les carabines à levier de sous-garde et les fusils de chasse à âme lisse à répétition manuelle (fusil à pompe) ou semi-automatique. Notons que ce genre de magasin est proscrit pour les munitions dont la balle est dotée d'une ogive pointue qui, en contact avec l'amorce de la munition suivante, pourrait percuter cette dernière lors d'un choc. Les tubes de calibre 12 contiennent d'ordinaire jusqu'à 8 cartouches.

Le chargeur amovible

C'est une sorte de boîte contenant les munitions, qui peut-être introduite dans l'arme pour l'alimenter rapidement et simplement. On trouve des chargeurs amovibles sur la plupart des armes semi automatiques ou automatiques, surtout destinées au combat. Outre leur capacité, leur dimension est un facteur important. À partir d'une certaine contenance et si l'étui a un diamètre supérieur à celui de la balle (c'est le cas de nombreuses munitions de fusil) les chargeurs présentent une forme courbe. Ils sont de plus en plus souvent partiellement transparents pour permettre de savoir très simplement combien de munitions s'y trouvent. L'empilement des munitions peut y être vertical ou en quinconce, leur contenance est variable en fonction de la munition et de l'arme. Dans les pistolets, le chargeur est le plus souvent contenu dans la poignée et la plupart stockent au moins 7 et rarement plus de 18 cartouches. La plupart des chargeurs de pistolets mirailleurs ou de fusils d'assaut contiennent entre 20 et 30 cartouches. On trouve également des chargeurs de forte capacité :

  • chargeurs camembert qui ont la forme d'un disque contenant jusqu'à 100 cartouches d'arme de poing. La plupart d'entre eux sont souvent peu fiables et laissent les cartouches brimbaler.
  • chargeurs hélicoïdaux, en forme de cylindre, contenant jusqu'à 100 cartouches de 9 mm Parabellum
  • chargeurs transversaux dans lesquels les munitions doivent opérer une rotation de 90° pour être chargées. Utilisé sur le P90.

La bande de munitions

Elle est essentiellement utilisée pour les mitrailleuses. Composée d'une bande de tissu sur laquelle les cartouches sont enfilées ou d'un ensemble de pièces métalliques liant les munitions les unes aux autres. La bande de munitions est introduite dans l'arme et peut être stockée dans une boîte qui lui est parfois fixée. Chaque bande contient d'ordinaire au moins 100 cartouches.

Exemples :

  • bande de 105 cartouches pour mitrailleuse .50 : 14 kg
  • bande en toile de 250 cartouches pour mitrailleuse .30 : 8,2 kg
  • bande à maillons de 200 cartouches pour mitrailleuse .30 : 7,7 kg
  • bande à maillons de 250 cartouches pour MAG 7,62 mm : 9 kg